Résultats mai 30th, 2018

JDCR remporte le Korea Masters 2018

JDCR est enfin remonté en haut d’un podium après s’en être approché plusieurs fois cette année.

Il a relevé des défis de taille face à Noroma et Kkokkoma ce qui lui a permis de remporter le titre du Korea Masters dimanche dernier et de revendiquer la meilleure place au classement mondial du TEKKEN World Tour. C’était sa première victoire sur le Tour cette année.

Voir JDCR gagner des événements du Tour était banal en 2017 : la star coréenne en a effectivement remporté huit la saison passée. Mais c’est un départ bien différent qu’il a pris cette année, en terminant second, troisième puis quatrième dans ses premières dates sur le Tour, alors que cinq joueurs différents gagnaient les cinq événements qui ouvraient la saison. Grâce à JDCR, il y a depuis dimanche six gagnants pour six événements.

JDCR a dominé les poules samedi, perdant seulement un match dans son ascension vers les seizièmes de finale. Une fois arrivé là, il a enregistré des victoires 2-0 face à Rangchu et Kkokkoma afin d’atteindre la finale des gagnants où il s’est retrouvé face à un adversaire qui lui est familier : Noroma.

Noroma a annoncé sa présence sur la scène internationale en 2017 en battant JDCR lors de la grande finale du Korea Masters l’an dernier. La star japonaise n’a perdu que deux matchs avant d’atteindre la finale des gagnants et semblait toute disposée à gagner le titre à nouveau, mais JDCR et son Dragunov ne voyaient pas les choses de la même manière. La star coréenne a pris l’avantage par 2-0 puis s’est accrochée avec une victoire 3-1 lui permettant de participer à la grande finale et de gagner une revanche face à Noroma.

Kkokkoma était la dernière personne qui se tenait entre JDCR et la victoire. Kkokkoma a obtenu ce match retour après avoir enregistré une victoire 3-1 face à Noroma dans la finale des perdants. Contrairement à leur précédent affrontement, celui-ci était très serré. Kkokkoma a utilisé sa Kazumi quasiment à la perfection lors des trois premiers matchs, prenant l’avantage par 2-1. Le quatrième match s’est résumé au dernier round, mais c’est JDCR qui s’est frayé un chemin vers la victoire, déclenchant un cinquième match. Le champion de l’Evo 2017 a profité de son avantage jusqu’au match final et remporté le jeu 3-2, gagnant de fait le titre.

Noroma a terminé en troisième place, alors que Breadman finissait quatrième. Take, le compatriote de Noroma, a terminé cinquième à égalité avec Rangchu, tandis que Saint et Chanel complétaient le top huit.

Bien que JDCR ait gagné le tournoi, il est bien possible que Rangchu en ait été le meilleur joueur. Rangchu a excellé tout au long du week-end avec le jeu de son Panda, un personnage qu’on voit rarement dans les étapes les plus avancées des tournois. Il a enregistré des victoires face à Speedkicks, Yuu, Aek et Saint lors de son ascension vers une cinquième place mémorable.

La performance de Rangchu a mis en relief l’étendue du talent du pays d’accueil en ce qui concerne TEKKEN. La Corée est sans doute la nation qui a la meilleure maîtrise de ce jeu au monde, et il est difficile de mettre en doute cette affirmation quand quatorze des seize premières places du week-end sont occupées par des joueurs coréens. La plupart des meilleurs joueurs du pays ne peuvent pas voyager à l’étranger aussi souvent que des stars telles que JDCR et Saint, mais ce week-end a prouvé qu’ils sont tout aussi talentueux que des joueurs plus habitués aux publics mondiaux.

Le week-end a été rude pour la plupart des joueurs internationaux qui ont tenté leur chance à Séoul. Doujin, des Philippines, a manqué d’atteindre les seizièmes de finale à un match près. Les stars japonaises Nobi (17e à égalité) et Yuu (33e à égalité) ont également été vaincues lors des poules. La vedette américaine WayGamble a terminé 17e à égalité tandis que ses compatriotes Speekicks et P.Ling, qui avaient tous deux atteint la finale mondiale l’an passé, se sont inclinés avant les 32e de finale.

Même les stars coréennes n’étaient pas à l’abri d’une défaite prématurée. JeonDDing a échoué lors des poules pour la première fois cette saison. Help_Me, ancien finaliste mondial, n’a pas réussi à atteindre les 64e de finale. Saint lui-même a succombé prématurément, perdant face à Parktaro dans son premier match du tournoi.

Le TEKKEN World Tour revient aux États-Unis le week-end prochain avec un arrêt au Texas Showdown.