Résultats juin 25th, 2018

Tissuemon remporte le titre de l’ADFT IX et atteint le top 1

Malgré un démarrage tardif de sa saison 2018, Tissuemon semble bien parti pour obtenir une place pour la finale du TEKKEN World Tour.

Tissuemon a continué son ascension du classement du Tour dimanche en gagnant l’ADFT IX à Barcelone, en Espagne. Il s’agit de sa seconde victoire sur le Tour cette année, la première remontant au mois dernier, lors du Colosseum.

Bien qu’elle n’ait participé à aucun événement du Tour jusqu’au mois dernier, la star italienne vient d’intégrer le top 10 du classement du Tour. Le joueur dispose actuellement de 195 points d’avance sur la 19e place, la toute dernière place qualificative pour la finale du TEKKEN World Tour.

Tissuemon devait enregistrer deux victoires face à Fergus pour s’assurer le titre. Ils se sont tout d’abord affrontés lors de la finale des vainqueurs, où Master Raven, le personnage de prédilection de Tissuemon, a gagné par 3-1 face à l’Asuka de Fergus. Ce dernier a remporté la finale des perdants, ce qui lui a permis d’obtenir une seconde chance face à Tissuemon, mais sa deuxième tentative s’est soldée par le même échec que la première. Fergus a gagné un round en remplaçant son personnage par Lucky Chloe à la moitié de la partie, mais Tissuemon était trop fort pour lui.

Bien qu’il soit passé à deux doigts du titre, le week-end a été rempli de challenges pour Fergus. Il s’agit clairement de sa meilleure place sur le Tour 2018, loin devant celles de neuvième qu’il a enregistrées à la fois au Final Round et au Fighting Games Challenge. Les 100 points qu’il a gagnés lui ont permis de se rapprocher radicalement de son objectif : retourner à la finale du TEKKEN World Tour.

Les cinq européens qui ont atteint la finale 2017 du Tour étaient présents à l’ADFT, et quatre d’entre eux ont pu se frayer un chemin jusqu’aux dernières arènes du tournoi de Barcelone. Le britannique Kaneandtrench a terminé troisième, tandis que le français Super Akouma s’est classé septième à égalité. Blackbeard, l’autre finaliste du Tour 2017, a partagé la 17e place ce week-end.

Beaucoup de francophones étaient présents pour tenir compagnie à Super Akouma lors de la finale de dimanche, puisque quatre des huit premiers étaient français. Kalak était l’un d’entre eux, et la superbe performance qu’il a offerte dans la compétition des perdants lui a permis de terminer en quatrième position. Il a perdu face à Tissuemon lors des poules, mais il a rebondi pour atteindre le top 16 du côté des perdants. Une fois là, il a enregistré des victoires face à The Phantom, Super Akouma et Fireblade avant que Kaneandtrench mette finalement fin à sa course.

Les français Fireblade et Banbino se sont partagé la cinquième place, tandis que Super Akouma terminait septième à égalité avec l’italien Ghirlanda.

Pendant que les français offraient de belles performances, le pays d’accueil passait un sale quart d’heure. XocoHard, qui a terminé 13e à égalité, est le seul espagnol qui a survécu aux matchs de poule. Immersin, BlackKazama et Griec, trois de ses compatriotes, ont manqué à une victoire près de le rejoindre dans les derniers rounds.

Maintenant que l’ADFT est terminée, quatre joueurs européens peuvent potentiellement se qualifier pour la finale du TEKKEN World Tour. Tandis que Super Akouma a maintenu sa place pour la finale, Tissuemon a renforcé son emprise sur la sienne. Kaneandtrench et Fergus se sont retrouvés du bon côté de la ligne de démarcation grâce à leur performance, qui leur a valu un trop trois.

Le TEKKEN World Tour se poursuit le week-end prochain avec les CEO 2018, un événement Master qui aura lieu à Daytona Beach, en Floride.