Tournois mai 29th, 2018

Tissuemon défend sa patrie en remportant la victoire au Colosseum

Tissuemon a achevé le TEKKEN World Tour 2017 en tête du classement européen. Dimanche, sa victoire au Colosseum Spring 2017 à Rome, Italie, lui a permis de se rapprocher d’un même objectif final pour 2018.

Tissuemon est un adversaire redoutable n’importe où dans le monde, mais il l’est d’autant plus lorsqu’il a l’avantage de jouer à domicile. Sa victoire de dimanche vient parfaire son palmarès en Italie. Le joueur a en effet remporté chacun des événements du Tour qui ont eu lieu dans son pays d’adoption. L’an passé, il avait gagné les deux rendez-vous italiens du Tour : la Milan Games Week et l’édition d’automne du Colosseum.

La star italienne a maîtrisé la situation quasiment tout au long du tournoi. Elle a réussi à atteindre la finale des gagnants sans perdre une seule partie, remportant des victoires 2-0 face à AkumaMatata, DevilKazuya et FakePotter en cours de route.

En ce qui concerne Asim, son ultime adversaire, c’était une toute autre histoire.

Asim a utilisé Kazumi lors de la finale des vainqueurs pour affronter le personnage emblématique de Tissuemon : Master Raven. Son choix a vite porté ses fruits, puisque le joueur britannique a emporté les deux premiers rounds du premier match. Tissuemon a contre-attaqué afin de gagner le match d’ouverture, mais tandis que la partie progressait, la tâche est devenue plus ardue pour lui. Asim a gagné les deuxième et troisième matchs puis a réussi à mener 2-1 lors du quatrième. Le dos au mur, Tissuemon a cherché en lui la force nécessaire pour reprendre le dessus durant les cinq rounds suivants, ce qui lui a permis de survivre au match et de gagner son billet pour la grande finale.

Après avoir écrasé son compatriote britannique Kaneandtrench par 3-1 dans la finale des perdants, Asim a gagné l’opportunité de jouer un match retour face à Tissuemon lors de la grande finale. Cette fois, il s’est dit que Kazumi ne serait pas de taille face au Master Raven de Tissuemon. Malheureusement pour lui, ses autres alternatives ne l’ont pas été non plus. Il a perdu le premier match avec Katarina. La remplacer par Dragunov lui a été profitable, puisqu’il a réussi à gagner un match, mais Tissuemon est revenu encore plus fort, une fois de plus, et a remporté la partie par 3-1.

Malgré sa défaite, Asim a offert l’une des meilleures performances qu’il ait jamais enregistrées. Il est sorti invaincu des matchs de poule, puis a battu deux des finalistes du TEKKEN World Tour de l’an dernier, Super Akouma et Kaneandtrench, lors de son ascension vers une deuxième place.

Kaneandtrench a terminé en troisième position, alors que FakePotter finissait quatrième. Super Akouma a partagé avec Ghirlanda la cinquième place, tandis que les joueurs italiens Bode et Rikimaru parachevaient le top huit.

La cinquième place de Super Akouma n’était certainement pas celle dont le français rêvait, mais elle lui a quand même permis de se rapprocher de son but : participer de nouveau à la finale du TEKKEN World Tour. Il occupe maintenant la septième place du classement mondial et se trouve parmi les meilleurs joueurs européens, tandis que Tissuemon partage la dixième position avec quatre autres joueurs.

Attendez-vous à observer du mouvement au sein du classement dans les semaines à venir. Le TEKKEN World Tour va devenir le théâtre de nombreux tournois, avec trois événements Master sur le point d’avoir lieu dans les quatre semaines à venir. Cela commence vendredi avec la Battle Arena Melbourne 10 à Melbourne, Australie, suivie du Combo Breaker à Chicago, États-Unis, et du Fighting Games Challenge à Lodz, en Pologne.